Rechercher dans ce blog

22 juil. 2015

"Les hommes sont des maitresses comme les autres" de G. Chérel

Voici un live surprenant !


J'ai tout d'abord été attirée par le titre que j'ai trouvé assez vrai au final. Et après avoir lu le résumé, j'ai voulu savoir ce que cet auteur avait à nous apprendre de beau concernant ce sujet palpitant.


Tout au long de la lecture, Guillaume Chérel nous plonge au cœur de l'adultère. Vaste et banal sujet me direz-vous ? Oui, mais grâce au narrateur, nous nous retrouvons dans la peau de cet homme, "amant" d'une femme mariée depuis toujours, elle-même mère de deux filles.


Dans un premier, j'ai été freinée par le style d'écriture et par la narration - pas assez romancée pour moi - pour au final ne plus lâcher le livre.
C'est avec émotion que nous découvrons l'envers du décor. Au fil de la lecture, on se prend d'affection pour le protagoniste. On se surprend même à vouloir l'aider, lui faire comprendre que s'il continue cette relation, elle finira par le détruire. L'adage "fuis-moi, je te suis, suis-moi, je te fuis " prend ton son sens.

Lorsque la séduction, les plaisirs de la chair et le sexe prennent place à l'attente, l'abandon et l'amour à sens unique, comment en ressortent les gens ?


Extrait : 

Les amants-maîtresses sont vampirisés par les mariés.
Ils pompent notre énergie vitae pour supporter leur vie routinière.
J'étais revenu à elle plein de gaîté. Elle s'est repue de ma joie de vivre et d'aimer. Quand elle en aura fini avec moi, il ne restera de moi qu'une enveloppe asséchée, une âme meurtrie, un cœur en charpie, les neurones en fusion. Je ne suis pas près de me laisser reprendre.  
Les personnages sont tellement réels que tout le monde peut s'identifier à eux. 


Résumé :

Au lycée, Jérôme aime Ava sans oser se déclarer. Si bien que celle qui n'attendait qu'un geste finit par se lasser et disparaître. Pris de regrets, Jérôme lui écrit une lettre enflammée à laquelle elle ne répond pas... Trente plus tard, Ava contacte Jérôme via Facebook. Fou de joie, il pense avoir enfin retrouvé la femme de sa vie. Sauf qu'Ava est mariée... Voici enfin un roman-plaidoyer pour la cause des amants. Si l'on plaint souvent les maîtresses bafouées par des hommes qui leur font croire qu'ils vont quitter leur "légitime", on s'intéresse peu à la souffrance des hommes épris de femmes mariées. Et l'on apprend que les romantiques ne sont peut-être pas celles qu'on croit et que la condition d'amant est loin de n'être qu'une partie de plaisir.

Où acheter "Les hommes sont des maîtresses comme les autres" ?
en cliquant sur ce lien



Et vous, où vous situez-vous ?

Bonne lecture,
Sonia



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.