Rechercher dans ce blog

23 mars 2015

L'eldorado de l'auto-édition - Article paru dans Métro 20 mars 2015

DECRYPTAGE – Une étude Odoxa réalisée pour Amazon révèle la relation des Français avec l'écriture. Surprise : ce sont les jeunes de 18-34 ans qui aiment le plus écrire. Ils savent également tirer parti des avantages de l'auto-édition, qui sera mise en avant lors du Salon du Livre, du 20 au 23 mars à Paris.




Par JENNIFER LESIEUR
Accros aux écrans, les jeunes ? Pas capables d'écrire plus long qu'un tweet ? Clichés, votre vie ne tient qu'à un fil. Une étude Odoxa, intitulée « Les Français et le plaisir d'écrire », révèle que ce sont les 18-24 ans qui sont le plus nombreux à déclarer aimer écrire (59 %), contre 54% chez les 25-34 ans et 44 % chez les 35-49 ans. Et quand on écrit, on a envie d'être lu. L'édition traditionnelle étant un parcours du combattant, ces amateurs se tournent vers l'auto-édition en ligne, simple, rapide et directe.

Kindle Direct Publishing (KDP), la plateforme d'auto-publication d'Amazon,
 en fait les bénéfices : "54 % des personnes interrogées considèrent que l'auto-publication est une très bonne option pour eux", explique Marie-Pierre Sangouard, directrice des contenus Kindle à Amazon France. "Leur texte est en ligne en quelques heures, ils gardent la maîtrise des droits, du contenu..." Et surtout, le lien est direct avec les lecteurs, dont l'avis est déterminant : "C'est parfois violent mais extrêmement important, ça peut être à la fois une école d'humilité et un formidable accélérateur, quand vous rencontrez des gens qui vous disent qu'ils ont aimé votre livre."

Nos écrivains en ligne n'ont pas tous envie de se lancer dans une carrière, loin de là. Leur première motivation, toujours selon l'étude Odoxa, est bien sûr le plaisir d'écrire (43 %), puis l'envie de transmettre une histoire (40 %), "Ça nous a vraiment interpellés, poursuit Marie-Pierre Sangouard, et dans le bon sens puisque si les jeunes aiment écrire, ils doivent continuer à aimer lire, il ne faut donc pas désespérer de l'avenir du livre en France, qu'il soit papier ou numérique." 


En effet, même si le livre numérique peine à décoller en France (2,5 % du marché de l'édition en France, contre 25 % aux Etats-Unis), il reste un marché attractif : "6 % se déclarent certains de payer pour lire un livre numérique, ça représente tout de même 3 millions de lecteurs potentiels !" De quoi démanger davantage la plume des Français, surtout s'ils s'inscrivent dans les deux grandes tendances du moment : "Le thriller et la romance... si possible un peu épicée !", s'amuse Marie-Pierre Sangouard. "C'est vrai qu'avec une liseuse dans le métro, aucune couverture ne trahit ce que vous lisez..."
 
Un speed-dating Amazon au Salon du Livre
Dimanche 22 mars, sur le stand Amazon au Salon du Livre, aura lieu un speed-dating spécialement pensé pour les auteurs KDP. Chaque candidat aura cinq minutes pour présenter son synopsis et son premier chapitre. Un jury choisira trois titres qui se verront offrir une mise en avant sur Amazon.fr pour les aider à lancer leur œuvre. 

QUATRE AUTEURS QUI SE SONT LANCÉES SEULES



1 -  E.L. James, la trilogie érotique 50 shade sof Grey est le plus célèbres des best seller. Publiés en ligne sur le site The Writers' Coffee Shop. Anna Told, 25 ans, a vécu la même succès story avec sa sage After, une autre romance, plus soft, écrite sur son smartphone.

2- Aurélie Valognes. Mémé dans les orties s'est très vite hissé dans le top des ventes sur Kindle Direct Publishing (25.000 exemplaires vendus en 6 mois), loin devant Trierweiller ou Mondiano. Il sortira chez Michel Lafon le 15 mai.


3 - Margot Malmaison. Un amour de jeunesse s'est retrouvé dans le top 10 des ventes papier via Amazn CreateSpace. Margot Malmaison y a auto-publié, avec un illustrateur, son histoire d'amour avec le rappeur MA2X.

4 - Agnès Martin-Lugand. Les gens heureux lisent et boivent du café a été mis en ligne sur Kindle Direct Publishing en 2012. Vendu à 10.000 exemplaires, ce roman a été repéré par Michel Lafn qui l'a ensuite publié en version papier.


 

 

 PETIT MOT DE L'AUTEUR DE CE BLOG

Cet article donne véritablement envie d'écrire toujours et encore. Même si je suis très loin des exemplaires vendus, je ne désespère pas un jour être lue par des milliers de lecteurs.

Mon premier roman est toujours en vente ICI

Alors si vous n'avez pas peur de lire des illustres inconnus, lancez vous. Au pire cela vous aura couté une connexion internet et quelques piécettes !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.