Rechercher dans ce blog

8 déc. 2016

"1974" d'Arnaud Codeville, grand gagnant des plumes francophones Amazon


Chers lecteurs, 


Cela faisait trèèèèès longtemps que je n'avais pas frissonné autant en lisant un roman. Bon, c'est vrai, j'avoue, ce n'est pas le genre de roman que je lis habituellement mais, j'avais envie de connaître la plume de l'écrivain, Arnaud Codeville (auto édité) qui a remporté la plume francophone d'OR 2016 organisé par Amazon.

J'ai eu la bêtise de commencer le roman dans mon lit aux alentours de 23h30. Erreur ! J'ai peur des fantôme et des entités, du coup j'ai été servie. J'ai mis plusieurs heures avant de m'endormir et pour cause, on arrive vite au chapitre qui se passe dans une... maison hantée ! La dernière fois où j'ai hurlé de peur, c'était en lisant "Peur bleue" de Stephen King (bon j'étais un jeune fille à cette époque là) mais j'ai encore des sueurs rien qu'en y repensant. 

Dans ce roman, nous avons de tout : de l'horreur, du satanisme, des entités, du suspense, de l'angoisse et surtout des scènes sublimement décrites qui donnent envie de rendre son dîner avalé quelques heures plus tôt.  Cerise sur le gâteau, l'histoire se passe en France et ça, c'est un énorme plus pour moi.

Amateurs de frisson, je vous le conseille vivement et pour ceux qui sont peureux, lisez le plutôt le matin comme ça, vous aurez la journée pour vous en remettre...

Arnaud Codeville est un auteur à suivre. D'ailleurs, je pense lire son tout premier roman "La Tour de Sélénité", apparu en 2015 mais pas tout de suite hein, faut que je me remette de mes émotions 👻👻

Voici le résumé de "1974",

À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès.
La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée…
Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse…
Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment.

Pour se procurer "1974", c'est ICI

Arnaud Codeville, merci pour les nuits blanches ! 

Bonne découverte et excellente lecture, 

sOnia

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.