Rechercher dans ce blog

29 oct. 2018

"L'oiseau de nuit" de Philippe Leclercq, un roman

Chers lecteurs,

Laissez-moi vous présenter un des (rares) romans qui restera gravé dans ma mémoire. 
Ce roman est le troisième opus de mon ami auteur Philippe Leclercq, publié dans la même maison que la mienne, Les Editions Abordables

Si vous aimez les personnages torturés et les romans noirs (comme je les aime), je pense que ce roman est fait pour vous.

Mais attention ! "L'oiseau de nuit" n'est pas à mettre entre toutes les mains. C'est un roman dramatique, puissant, enivrant, déroutant, perturbant, avec un Pierre Beaulieu touchant et navrant à la fois.

La plume de Philippe Leclercq est absolument magnifique et le ton est donné du début à la fin. On aurait presque l'impression que ce roman est autobiographique tellement il a l'air vrai. Ecrit à la première personne dans la première partie puis à la troisième, dans la seconde, l'auteur nous plonge tout au long du récit, dans les entrailles d'un personnage déchiré entre ses envies les plus glauques et la réalité de la vie qu'il tente parfois d'atteindre, avec cette question ultime : peut-on réellement se débarrasser d'une addiction qui dévore tout sur son passage ?

Bref, j'ai adoré ! 

Résumé de "Loiseau de nuit" de Philippe Lerclercq : 

J'ai fui le jour et ses terribles vérités, plus obscènes que mes pas de côté si facilement condamnés.
Je glisse, je zigzague, je ricoche. Le mouvement est mon bras d'honneur à la mort.
Pierre Beaulieu, oiseau de nuit.

Pour vous procurer ce 3ème opus : ICI (Les Editions Abordables) ou ICI (Amazon).

Et (re)découvrir l'article sur "La Cabane", c'est ICI.

Et vous, l'avez-vous lu ?
Et qu'en avez-vous pensé ?

Excellente lecture et bonne découverte
Sonia

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques et le guide sont la propriété du blog "Les chapitres de Sonia" et de Sonia Dron.
Ils sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.