14 juin 2016

Sable d'encre - le site au service des écrivains

Chers lecteurs,
Chers écrivains,

J'aimerais vous présenter le site internet "Sable d'encre" créé en 2014 par Magalie.
Après avoir travaillé pendant 10 ans dans l'édition en région parisienne, elle plaque tout pour s'installer à son compte à La Rochelle. Aidée de Jayce son coker, Magalie met à disposition son expérience et ses compétences professionnelles pour réaliser (entre autre) vos futurs projets littéraires.

J'ai souhaité, par cette interview, en savoir plus sur son métier et ses prestations.
Magalie est une jeune femme disponible, engagée dans ce qu'elle fait et proche des gens qui font appel à ses services.

Mais sans plus attendre, découvrez vite qui se cache derrière Sable d'encre.

  

Le site Sable d'encre - prestations éditoriales

Magalie Guillaume, tu es la créatrice de Sable d’encre qui est une entreprise de prestations éditoriales. Comment t’est venue l’idée de te lancer dans cette aventure ? 
J’ai travaillé dans l’édition durant plus de dix ans en région parisienne, car c’est là que l’on trouve le plus facilement un emploi dans cette profession. En revenant vivre en province, je ne voulais pas renoncer à mon métier.
J’ai donc créé mon entreprise de prestations éditoriales en octobre 2014, lors de mon installation à La Rochelle. L’avantage de mon métier est que je peux le pratiquer à distance grâce à Internet. Je communique le plus souvent par mail ou par téléphone avec mes clients qui peuvent se trouver partout en France ou dans l’espace francophone.

Pourquoi mettre ton savoir au service des auteurs indépendants ? Une raison particulière ?
J’ai travaillé durant cinq ans comme éditrice chez JePublie et je dois avouer que, de toutes mes expériences professionnelles, ce fut la plus enrichissante et la plus épanouissante. En m’installant à mon compte, j’ai voulu revenir à un travail qui me permette un contact direct avec les auteurs tout en approfondissant la relation que j’entretenais avec eux.
Avec Sable d’encre, je propose un accompagnement plus complet, presque un travail d’agent littéraire : je retravaille les textes, les mises en page, mais j’aide également les auteurs à préparer leurs dossiers de soumission aux maisons d’édition ou à imprimer leur livre dans le cadre d’une autoédition.
J’aime le service aux particuliers car cela me permet de découvrir chaque fois des livres, des univers et des auteurs différents. Pour moi, cela est vraiment passionnant et je crois que cela offre aux auteurs un cadre rassurant, un espace de dialogue et d’écoute difficile à trouver en maison d’édition.

Quel genre d’accompagnement proposes-tu exactement et pourquoi faire appel à tes services ?
Je pense qu’il est important de faire appel à un professionnel pour l’édition d’un livre si on souhaite un résultat de qualité. Tout le monde ne peut s’improviser éditeur. Du fait de mon expérience, je peux proposer une gamme complète de services : relecture, correction, réécriture, mise en page, élaboration de couverture grâce à un partenariat avec un graphiste, réalisation de dossiers de soumission, ciblage des maisons d’édition, préparation pour l’impression… Tout est à la carte : l’auteur peut choisir uniquement les prestations dont il a besoin ou une formule complète.
Un des points les plus importants à l’heure actuelle reste la transparence des services : j’établis un devis qui correspond exactement à la facture que l’auteur aura à régler. Il n’y a pas de mauvaise surprise à l’arrivée et surtout pas de contrat abusif comme cela se voit dans certaines sociétés. Les auteurs restent propriétaires de leurs droits sur leur œuvre et je ne leur vends pas des prestations dont ils n’ont pas besoin.
Je pense que mon point fort réside dans l’écoute et l’accompagnement que j’offre aux auteurs. Ils apprécient de bénéficier d’un service sur mesure qui réponde à leurs attentes. Ils savent que nous allons prendre le temps de travailler le texte pour obtenir le meilleur résultat possible, qu’il s’agira d’un travail d’équipe où ils seront consultés pour la moindre décision.

Ton site n’est pas consacré uniquement aux auteurs de romans mais également aux professionnels qui souhaitent retravailler leurs documents. Quelles sont ces entreprises ? 
Les entreprises peuvent être de tous types.
Il y a bien entendu les maisons d’édition qui ont parfois besoin d’éditeurs free-lance pour relire et corriger des textes, vérifier des index, établir des bibliographies, pointer des épreuves, etc. Il y a également les entreprises de communication, les organes de presse, les institutions qui produisent beaucoup de documents écrits.
Mais aujourd’hui, toutes les entreprises ont plus ou moins besoin de faire appel à l’écrit pour un site web, une plaquette, un catalogue. Or, tous les chefs d’entreprise ne sont pas forcément à l’aise avec l’écrit et ces sociétés ne vont pas employer une personne à plein temps pour une relecture ponctuelle. Elles peuvent donc faire appel à mes services pour relire et corriger leurs documents ou les aider à les rédiger.
Jayce, son assistant de choc

Peux-tu nous présenter ton équipe ?
Je travaille seule, à domicile, avec mon petit cocker couché à mes pieds. C’est un assistant de choc !
Et le rapport avec les auteurs est très enrichissant, donc je dois dire que je ne me sens pas vraiment seule.

Comment se déroule une journée type ?
Pour le moment, il est difficile de répondre à cette question car le volume de travail reste très irrégulier, comme souvent pour une jeune entreprise. Je passe beaucoup de temps à travailler sur l’efficacité de mon site web qui reste à améliorer ou à mes actions de communication sur les réseaux sociaux. J’ai encore besoin de faire connaître mes activités avant de trouver un rythme de croisière.
En général, le matin, je réponds aux mails. Puis, en fonction des projets en cours, soit je travaille ma communication, j’écris un article pour le blog, soit je passe l’essentiel de ma journée à la lecture des livres qui me sont confiés.

Sur ton site, il y a également une partie blog que tu alimentes. Cette partie est plus dédiée à l’extra professionnel ?  à la partie « détente » de ton site ? 
En réalité, le blog est pour Sable d’encre une partie très importante du site. Il s’agit pour moi d’un outil de communication professionnel. Il permet aux visiteurs de mieux connaître mon activité, de trouver des conseils et de l’information sur le monde de l’édition, de découvrir des auteurs… Je n’aime pas du tout la publicité agressive et je ne suis pas du genre à inonder les boîtes mail des gens. Je préfère me faire connaître grâce à des articles instructifs diffusés sur ma page Facebook ou sur d’autres réseaux. Je trouve que c’est un moyen beaucoup plus agréable d’enclencher le dialogue et de faire en sorte qu’on se souvienne de moi positivement. Bien entendu, si cela est perçu comme un espace « de détente » sympa à visiter, cela me fait très plaisir !

Le site Sable d’encre : quelles différences avec les autres sites dédiés à l’auto édition type Librinova, Chapitre.com, Edilivre, etc.
Avec Sable d’encre, l’auteur entre en contact avec une interlocutrice unique qui consacrera beaucoup de temps à son projet, saura l’écouter, avec qui il pourra échanger et qui lui permettra de faire des choix qui n’appartiennent qu’à lui. Il s’agit d’une petite structure, contrairement à celles que vous citez, où le traitement des ouvrages se fait parfois un peu « à la chaîne » du fait du volume et où les auteurs n’ont pas toujours leur mot à dire.
Je pense que ces structures éditoriales conviennent bien à des auteurs déjà bien rôdés, qui estiment inutiles une relecture et la réalisation d’une couverture par un professionnel. Mais soyons réalistes, la plupart des écrivains amateurs ressentent le besoin d’être accompagnés dans leur projet et leurs démarches.
Par ailleurs, je trouve certaines de ces sociétés un peu mensongères, s’intitulant « maisons d’édition » alors qu’elles n’en sont pas ou prétendant éditer gratuitement des livres alors que chaque petit service personnalisé, la relecture par un professionnel ou la mise en forme seront en réalité facturés. Au moins, chez Sable d’encre, les choses sont claires dès le départ.

Parlons un peu de toi Magalie

Quelles sont tes lectures ? Tes romans préférés ? 
Je lis beaucoup de choses très différentes. J’apprécie autant un bon classique qu’un roman de science-fiction ou un thriller. Je bouquine des livres pratiques et adore les BD. Dernièrement, j’ai apprécié le Malefico de Donato Carrisi, le dernier Fred Vargas, et j’ai découvert Gilles Legardinier, tout en lisant des ouvrages sur l’équitation et la rénovation de maisons ! Et je suis fan de Jane Austen…

Et l’écriture dans tout ça... As-tu déjà écrit ? As-tu des projets d’écriture ?
Depuis gamine, j’ai toujours écrit. Cela reste un plaisir personnel que je partage très peu. J’ai à mon actif un roman terminé qui dort dans mes tiroirs et un en cours depuis… dix ans ! Il me semble que cette activité, même confidentielle, me procure un avantage dans mon métier : cela me permet de comprendre les inquiétudes, les attentes et les doutes des auteurs. Nous pouvons échanger sur le processus d’écriture, la façon que chacun a de vivre cette aventure. C’est une question qui me passionne et je crois que c’est en partie pour cela que j’aime autant mon métier.

~~~ ~~~ ~~~

Je remercie Magalie et si vous souhaitez en savoir plus ou faire appel à ses services, je vous conseille vivement à aller sur son site  ICI

A très bientôt,
Sonia


Découvrez également une interview consacré à mes écrits et mon parcours : Témoignage d’une auteure autoéditée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.