3 mai 2016

"Seulement si tu en as envie..." de Bruno Combes


Chers lecteurs,

En continuant ma quête qui est celle de lire et de découvrir des auteurs indépendants, j'ai découvert la plume de Bruno Combes.
"Seulement si tu as envie..." est son troisième roman.

Bruno Combes laisse les protagonistes nous emporter et nous entraîne dans l'aventure d'un premier amour, celui qui ne s'efface jamais.
Malgré le fait que le sujet ait déjà été abordé maintes et maintes fois, l'auteur arrive à entrer dans le cœur et la tête des femmes et pour cela, chapeau bas Monsieur Combes ! 

Résumé "Seulement si tu en as envie...", de Brunon Combes
Il l’attend depuis toujours…elle ne l’a pas vraiment oublié !
Ils se sont connus à seize ans, sur les bancs du lycée d’Arcachon, puis chacun a fait sa vie de son côté.
Camille est devenue une brillante avocate parisienne, Stephen vit de sa passion des livres entre Londres et Paris. Ils n’auraient jamais dû se revoir, mais le hasard en a décidé autrement.
Les souvenirs s’entrechoquent, laissant apparaître les failles de l’attente et du désir.
Leur histoire aurait pu être banale, jusqu’à ce que Camille découvre les pages blanches du « manuscrit inachevé ».
Si l’histoire vous interpelle et vous intéresse ? Je vous invite alors à cliquer : ICI

Bonne lecture,
Sonia

2 commentaires :

  1. J'ai très envie de découvrir ce livre. Les nombreux avis lus ne font que renforcer ma curiosité.

    RépondreSupprimer
  2. Hello :)
    Alors ce roman raconte l'histoire d'un amour qui persiste et qui sommeille. Histoire déjà lue des millions de fois MAIS l'auteur arrive à détailler les émotions et les désirs de Camille, l'héroïne. C'est bluffant car je pense que toutes les femmes peuvent se retrouver en elle.
    Tu me diras ce que tu en as pensé,

    Sonia

    RépondreSupprimer

Tous les textes, nouvelles, articles, chroniques, photos et guides sont la propriété du blog "Les chApitres de sOnia".
Tous ces écrits et photos sont le fruit d'un long travail, c'est pourquoi je vous demanderai de ne pas les copier ni de les diffuser sans mon accord préalable.